Les DINKs et les DINKERs : ces consommateurs à fort pouvoir d’achat que vous voulez toucher à Noël

Des sapins, des villes éclairées de mille feux, des devantures parées pour l’occasion et une chance démultipliée de croiser un barbu habillé en rouge. C’est Noël. Période cruciale pour de nombreux fabricants et distributeurs, c’est chaque année le même enjeu : comment les Français se comporteront ils lors de leurs achats de fin d’année et dans quelle proportion consommeront ils ? Et si les enfants sont évidemment une cible privilégiée, tout le monde a droit à ses cadeaux. 

Kantar Media s’est intéressé aux DINKs (Double Income No Kid, moins de 35 ans) et aux DINKERs (Double Income No Kid, plus de 55 ans), des couples d’actifs sans enfant, mais avec deux revenus à la fin du mois, et donc un pouvoir d’achat bien plus important pour faire ou se faire plaisir.

Bonne nouvelle pour les acheteurs d'espaces médias, la cible est directement disponible dans les principales plateformes programmatiques pour une activation directe de vos campagnes sur ces segments de consommateurs.  

DINK

Qui sont-ils ?

Moi, moi, moi et moi ! Syndrome d’une génération, les couples actifs sans enfant de moins de 35 ans consomment à l’image de ce que l’on reproche à leur génération : de façon individualiste, transgressive et impulsive.  Majoritairement urbains, ils dépensent plus que la moyenne des Français sur de nombreux postes de consommation.

Dans la culture et les loisirs en premier lieu où nos DINK fréquenteront bien plus régulièrement cinémas, restaurants, salle de concert ou de spectacle que la moyenne des Français.

Très sensibles à l’image qu’ils renvoient, ils sont également plus nombreux à être megaconsommateurs dans le secteur habillement. Ils achèteront donc plus et plus souvent des vêtements et accessoires que la moyenne des Français. Les hommes étant près de 2 fois plus nombreux à y allouer un budget très important, et plus de de 4 fois plus pour les femmes (indice 401). L’importance qu’ils accordent à leur apparence se retrouve également sur le secteur Hygiène-Beauté où là encore les scores s’affolent : les hommes et femmes DINK affichent respectivement un indice de 244 et 255 sur la variable « Megaconsommateur Hygiène-Beauté » (ils sont donc 2,4  et 2,5 fois plus nombreux que la moyenne des Français à surconsommer des produits d’hygiène-beauté).

Enfin, l’innovation, la nouveauté sont des facteurs clés dans leur consommation. 61% des DINKs sont des innovateurs toutes catégories de produits confondues. 

Comment les toucher ?


Le conseil cadeau

Un objet connecté, une place de spectacle ou une montre.

DINKER

Qui sont-ils ?

La Dolce Vita ! Avec un pouvoir d’achat plus que confortable (60% disposent de plus de 3000€ nets par mois), les DINKERs apparaissent plus conventionnels dans leur comportement de consommation. S’ils font également attention à leur apparence, c’est dans une bien moindre mesure que les DINKs. Non, le leitmotiv des DINKERs c’est l’évasion : à l’étranger ou depuis chez eux, ces seniors sans enfants ressortent comme megaconsommateurs sur de nombreux secteurs : 

  • Voyages et vacances (indice 143 à savoir 43% de plus que la moyenne des Français)
  • Automobile (indice 163),
  • Bricolage et jardinage (indice 181)
  • Décoration (indice 157)

Comment les toucher ?


Le conseil cadeau

Du petit électroménager, du matériel de jardinage ou un week-end à la campagne.  




tgi ad-vantage


Ciblage comportemental, attitudinale, contextuel, thématique, géographique, démographique, identifiez la meilleure cible pour toucher les bonnes personnes, au bon moment et au bon endroit.
Activez en programmatique vos cibles TGI, sur de nombreuses plateformes
En savoir plus