Les Français et l'écologie : une affaire d’âge

 Si l’environnement est l’affaire de tous, la sauvegarde de la planète concerne les générations futures.

Tout laisse donc à penser que les nouvelles générations se sentent davantage concernées par la pollution, la lutte contre le gaspillage ou encore l’alimentation bio.

Un chiffre rassurant : 65% des Français déclarent être « très soucieux(se) des problèmes liés à l’environnement », mais ces chiffres varient selon les tranches d’âge (voir graphique ci-dessous).

Écologie: comportement des français selon les tranches d'âge

Les plus jeunes ont davantage tendance à prendre de la distance, à opter pour une vision plus cartésienne.

Mais mauvais signe : les plus jeunes ont davantage tendance à prendre de la distance, à opter pour une vision plus cartésienne.
20% des 25-34 ans pensent que « agir pour l’environnement ne vaut la peine que si cela me fait gagner de l’argent » contre 15% de la population Française totale. Les Français de 50 à 64 ans ne sont que 13% et les plus de 65 ans 10%.
31 % des 15-24 ans et des 25-34 ans pensent qu’il ne sert à rien d’agir pour la protection de l’environnement si les autres ne le font pas. C’est loin d’être faux, mais cette idée n’est partagée que par 27% des 50-64 ans et des plus de 65 ans.

Étonnement ces deux tranches d’âge opposées se rejoignent sur un point : « les effets du changement climatique sont tellement éloignés dans le temps que  je n’ai pas raison de m’inquiéter» (15% des 15-24 ans et 13% des 65 ans et +, les 50 à 60 ans eux ne sont que 9%), ce qui est compréhensible pour les uns, l’est moins pour les autres.

Écologie: comportement des français selon les tranches d'âge

Les plus de 65 ans seraient donc les porte-drapeaux de l’écologie ?

Possible, en tout cas ce sont ceux qui recyclent le plus. Ils sont 84% à déclarer faire des efforts pour recycler (indice 110) et 44% « aiment acheter les produits ou marques qui s’engagent au niveau social et environnemental » (indice 121).  Surtout 21% déclarent boycotter les entreprises qui ne respectent pas l’environnement (indice 150) contre seulement 8% des 15-24 ans et 25-34 ans.

Certains comportements s’expliquent bien sûr par l’activité étudiante, salariée ou retraitée qui varient selon les tranches d’âge. 33% des plus de 65 ans privilégient les transports en commun, la marche à pied ou le vélo et 25% des 15-24 ans dont la plupart n’ont pas le permis, les 25-34 ans ne sont seulement que 20%.

Le manque d’argent, de temps et les différences de priorités expliquent aussi  pourquoi les jeunes adultes qui ont les 2 pieds dans la vie active consacrent moins de temps aux gestes écologiques. Mais cela n'explique pas pourquoi les 15-24 ans, souvent chez leurs parents, ne se sentent pas plus concernés.
Les poubelles jaunes et les poubelles vertes attendront.

Stratégies marketing responsables, positionnement socio éco... découvrez l'offre "Green" avec Kantar Media et Ethicity



Search article


TGI Ethicity


Solution Ethicity / TGI
Solution TGI Ethicity : donnez toutes vos chances à vos offres responsables
En savoir plus