Media Week Report - 29 septembre

Quelques semaines après la rentrée, le Media Week Report part en voyage, examinant les nouvelles habitudes de consommation du tourisme liées au numérique. Du côté des réseaux sociaux, Instagram franchit le seuil des 2 millions d'annonceurs, tandis que Twitter, pour se relancer, double la taille de ses tweets.


Vos habitudes de voyage: plutôt Authentic Fam’ ou Nouvelle Vague ?


770 411


Par la multiplication des usages digitaux, le secteur du tourisme connait une profonde transformation avec l’émergence de nouveaux acteurs et de nouvelles attitudes, perceptions ou attentes. Kantar Media, avec la participation de Kantar TNS, propose un éclairage inédit sur les tendances de communication des marques et les nouveaux comportements de consommation autour du voyage.

Parmi les cinq profils qui se dessinent, les Authentic Fam’, ces familles avec enfants à charge, attachées aux destinations locales, au terroir et au patrimoine ; ou encore les Globe Trotters de la Nouvelle Vague qui partent à l’étranger, notamment en Europe, et en groupe.

Les Millennials, note Christophe Manceau, Directeur Insights & Knowledge Kantar Media, sont au cœur du profil Nouvelle Vague. Ils constituent un ensemble hétérogène de consommateurs qui se caractérise par un grand nombre de sous-cultures. « A travers leur capacité conversationnelle et leur force de prescription auprès des autres catégories de consommateurs, les Millenials ont la puissance requise pour donner de nouveaux sens au voyage, notamment en le basant autour de centres d’intérêt : musique, photo, spiritualité, food, humanitaire, art, green... D’où l’importance de considérer l’individu comme un media à part entière et d’établir de nouveaux schémas de communication thématique et expérientielle ! »

Dans le monde du tourisme d’aujourd’hui, celui dans lequel les clients cherchent à faire des voyages personnalisés, Marco Vasco – spécialiste des voyages sur mesure vendus exclusivement sur Internet – apparaît comme une success story, rapporte Paula Boyer, responsable de l’édition du week-end et responsable des pages tourisme de La Croix. En à peine sept ans, Marco Vasco est devenu – en surfant sur la tendance de fond de l’individualisation de la consommation touristique, en profitant financièrement de l’absence de stocks et en tirant le meilleur parti de la digitalisation du monde du tourisme – un acteur bien installé.

Autre exemple récent de l’importance croissante des réservations de séjours en ligne, le lancement, par Lidl France, d’une plateforme de réservation de voyages sur internet. Avec cette activité voyages 100% numérique, Lidl France étend ses activités au secteur du tourisme et à l'e-commerce en une seule opération – en s’appuyant, notamment, sur l'expertise de sa maison-mère qui gère, depuis une dizaine d'années, des activités voyages dans plusieurs autres pays d'Europe (Allemagne, Autriche, Suisse, Italie, Pays-Bas...).

Encore faut-il, selon Kantar Media, ne pas louper le train des Hyper Trends – Hyper Personnalisation, Hyper Immersivité, Hyper Humanisme, Hyper Emotion – qui façonneront le future du tourisme ! 

Signe des temps et précurseur de la tendance Hyper Emotion, des scientifiques de l’université ITMO de Saint-Pétersbourg ont développé un algorithme permettant aux touristes de découvrir, grâce à Instagram, les musées, cafés, rues ou parcs préférés des locaux. En identifiant les destinations favorites de locaux, nous pouvons diversifier considérablement les guides touristiques, explique Alexander Visheratin, ingénieur et Directeur de la Reserche à l’eScience Institute de l’université ITMO, à L’ADN. Instagram étant un écosystème en perpétuel changement, ajoute-t-il, la création d’un service de recommandation basé sur les photos en temps réel serait la suite logique de nos recherches ; nous y travaillons. De quoi mettre l’intense-tanéité au cœur de l’expérience !

 

Instagram, un succès qui attire 2 millions d'annonceurs


Instagram a dépassé les 700 millions d'utilisateurs mensuels dans le monde, dont 400 millions d'utilisateurs quotidiens – le nombre d’utilisateurs actifs quotidien étant sans doute la donnée la plus représentative de l’activité d’Instagram. Par ailleurs, Instagram a attiré 100 millions de nouveaux utilisateurs mensuels en moins de 6 mois.

Le temps moyen consacré à la plateforme est également en forte hausse. Il était de 21 minutes l'an dernier ; il dépasse désormais 24 minutes pour les plus de 25 ans, et 32 minutes par jour pour les moins de 25 ans.

Selon Les Echos, la plateforme, connue pour le partage de photos de stars, fait également le plein de vidéos. Sur l'ensemble du contenu Instagram, la vidéo représente maintenant 80%, explique Julie Pellet, responsable du développement de la plateforme en Europe du Sud. « C'est quatre fois plus que l'an dernier ».

Un succès qui attire les marques. Instagram compte aujourd'hui 15 millions de profils entreprise, dont la moitié publient des Stories. Et, tandis que la plateforme s'est ouverte à la publicité en 2014, 2 millions d'annonceurs viennent y chercher l'attention des jeunes consommateurs – soit deux fois plus qu'il y a seulement six mois.

 

Des tweets plus longs sauveront-ils Twitter?

 

C’est désormais officiel. Twitter a annoncé, le 26 septembre, qu’il augmenterait la longueur des tweets des 140 caractères actuels à 280. Une véritable révolution pour le réseau à l’oiseau bleu, qui avait fait de l’extrême synthèse sa marque de fabrique.

Pour l’instant, cette fonctionnalité a été juste testée avec un petit groupe d’utilisateurs, mais elle sera bientôt déployée au niveau mondial. D’ailleurs, l’allongement des tweets ne sera pas universel. Le japonais, le chinois et le coréen en seront exclus, car ces langues permettent déjà une certaine concision, selon la cheffe de produit Aliza Rozen.

En introduisant cette innovation, Twitter espère conquérir de nouveaux utilisateurs, note Les Echos. La faible croissance du nombre d’utilisateurs explique en effet en partie les résultats décevants de l’entreprise.

Si les marchés ont salué cette nouvelle, les réactions des utilisateurs ont été beaucoup plus mitigées. A titre d’exemple, le très influent Wired a souligné l’inutilité de cette opération qui ne répond pas aux réels besoins des utilisateurs.

Les efforts de Twitter pour se renouveler pourraient se révéler vains. Selon Brian Blau du cabinet Gartner, interviewé par Le Monde, les dirigeants de l’entreprise « essayent tout pour tenter de monétiser le service ; mais le problème, c’est qu’il n’a pas été conçu pour cela ». 


Emilie-Lhoste-V1-2
Emilie-Lhoste-V1-2

Emilie-Lhoste-V1-2


Emilie-Lhoste-V1-2
Emilie-Lhoste-V1-2


Search article


Découvrez...


Revue médias et synthèse : votre actualité média facile à consulter
En savoir plus