Rétrospective des jeux olympiques 2012 : Qui a remporté la médaille d’or des dépenses publicitaires ?

Les annonceurs dépensent énormément d’argent afin d’attirer l’attention des consommateurs lors de jeux olympiques, cependant la compétition varie grandement d’un pays à l’autre. Bien que de nombreux annonceurs abordent les JO avec une stratégie mondiale, certains choisissent de n’investir que dans un seul pays. Il nous semblait intéressant analyser l’activité publicitaire lors des derniers jeux olympiques de Londres en 2012.

P&G est clairement le grand vainqueur en étant le seul annonceur à se placer dans le top 10 pour l’ensemble des pays analysés.2012 a été la première année durant laquelle P&G est devenu sponsor officiel à l’échelle mondiale des JO, et le géant des biens de consommation a commencé fort.

Une poignée de sponsors mondiaux se place également dans le top 10 annonceurs dans plus d’un pays, parmi eux  que Coca-Cola, Mcdonald’s et Visa. Bien que n’étant pas sponsor, Unilever, l’un des plus gros concurrents de P&G, s’est placé dans le top 10 dans trois pays différents.

JO2016

Parmi les sponsors mondiaux de 2012 qui ne se sont pas dans le top 10 en termes d’investissements on retrouve notamment Acer, Atos, Dow, Omega et Samsung.

Retrouvez également notre bilan des JO 2016 ici



Search article


A LIRE egalement


Jeux Olympiques 2016 : Bilan de la compétition
En savoir plus