Social Week Report - 4 mars

La vidéo est au cœur de l’actualité 2.0 cette semaine, avec les manœuvres de Facebook autour des célébrités les plus en vue et les chiffres ahurissants révélés par Snapchat. Oscars oblige, on parle aussi de la frénésie des Twittos autour de Leonardo DiCaprio. Enfin, on vous dévoile le classement des réseaux sociaux les plus plébiscités par les Français et on vous donne des nouvelles de LinkedIn et de son gentil patron.

Facebook sur les plates-bandes de Periscope

Facebook mise gros sur le streaming de vidéos en direct. Twitter a beau être identifié comme le média du temps réel et des grands événements (Super Bowl, Oscars etc.), Mark Zuckerberg a fait du live streaming sa nouvelle marotte et serait même prêt à desserrer les cordons de la bourse pour se positionner face à Periscope ou encore au géant YouTube.

Cette poussée stratégique prendra d’abord la forme d’une nouvelle mise à jour qui va réorganiser votre fil d’actualité. Pour le moment, l’algorithme de Facebook privilégie la pertinence des sujets plutôt que leur ancrage dans l’actualité. Désormais, vous devriez voir apparaître davantage de vidéos live tout en haut de votre newsfeed.

Encore faut-il avoir un contenu pertinent à proposer. En coulisses, Facebook démarcherait des personnalités connues pour les convaincre d’utiliser cette fonctionnalité, lancée l’été dernier pour un groupe de célébrités puis élargie à l’ensemble des membres de la plateforme. À la manœuvre, la directrice des opérations, Sheryl Sandberg, dépêchée cette semaine à Los Angeles pour convaincre le milieu. Sandberg aurait fait le tour des agences pour proposer des deals rémunérés sur la diffusion de contenus live et lancer une phase de test avec une centaine de personnalités. Les négociations sont évidemment confidentielles, mais selon Re/Code, les chiffres évoqués auraient de quoi donner le tournis.

Si le pari de Facebook fonctionne, cet argent ne sera pas perdu. Le réseau social espère bien rentabiliser cet investissement en attirant les annonceurs, qui, à terme, subventionneront à sa place les célébrités prêtes à partager leur quotidien avec leurs abonnés.

ON EN PARLE AUSSI

Réseautage : l’exception française ?

Il y a au moins un invité surprise dans le classement des réseaux sociaux les plus populaires en France, établi à partir des chiffres Médiamétrie pour le 4e trimestre 2015. Si Facebook est toujours sans conteste le plus largement utilisé par les Français (62,9%), Twitter (18,3%) et LinkedIn (14,6%) se font voler la vedette par… Copains d’avant, qui serait utilisé par 19,6% des Français. Le site web français de réseautage qui vous met en contact avec des anciens camarades de classe se glisse à la 3e place du podium, juste après Google+. Snapchat confirme, lui, son attrait auprès des plus jeunes : Médiamétrie estime ainsi que près d’un 15-24 ans sur deux envoie des snaps régulièrement. Mais le réseau social perd clairement de son intérêt avec l’âge, puisqu’il n’apparaît pas dans le top 5 des 25-34 ans. Plus largement, les Français sont moins accros aux réseaux sociaux que leurs voisins européens. Selon les chiffres de la Commission européenne, dans les trois derniers mois, seuls 45% des Français se sont rendus sur les réseaux sociaux, contre 63% des Européens. Et ce, malgré une connexion massive à Internet dans tout l’Hexagone.

Snapchat plus fort que Facebook sur la vidéo ?

Snapchat n’est plus la petite application de ses débuts. Il suffit pour s’en convaincre de remettre en contexte les derniers chiffres révélés par le PDG Evan Spiegel lors d’une conférence qui se tenait cette semaine en Californie. Selon le dirigeant, les utilisateurs de Snapchat dans le monde visionnent chaque jour 8 milliards de vidéos via l’application. Ce chiffre est d’autant plus impressionnant qu’il a été multiplié par cinq en seulement un an. 8 milliards, c’est aussi le nombre de vues quotidiennes que revendiquait Facebook en novembre dernier, ce qui installe définitivement Snapchat dans la cour des grands. D’autant plus que si Facebook démarre les vidéos – et les comptabilise comme vues  –  sans vous demander votre avis, sur Snapchat, l’utilisateur doit les démarrer manuellement… Autre incongruité, le réseau ne compte que 100 millions d’utilisateurs actifs, quand Facebook en compte plus d’un milliard. Alors comment Snapchat peut-il arriver à un tel chiffre ? Selon Business Insider, impossible de savoir précisément comment ce total a été calculé, mais il se pourrait bien que Snapchat ait comptabilisé les vidéos privées que les utilisateurs s’échangent chaque jour, ce qui ne serait pas très sport…

LinkedIn : Merci patron !

Jeff Weiner, le PDG de LinkedIn, a décidé de payer de sa personne, ou plutôt de payer tout court, pour chouchouter ses employés. Alors que les actions du groupe ont lourdement chuté le mois dernier – - 43% tout de même – suite à la publication des résultats, ce dernier a tout bonnement décidé de faire une croix sur son bonus annuel, préférant le reverser à un fonds destiné aux salariés. Une mesure pensée pour remonter le moral des troupes et se prémunir d’une fuite des cerveaux vers la concurrence. Il est peut-être allé chercher l’inspiration du côté de Twitter, dont le titre est fréquemment malmené en Bourse. En octobre dernier, Jack Dorsey avait opté pour la même stratégie afin de booster la motivation des salariés. Le montant officiel du package réservé à Jeff Weiner n’est pas connu, mais Re/Code l’estime à environ 13 millions de dollars. Une somme rondelette dont la privation sera toutefois loin de mettre Jeff Weiner sur la paille. Avec les actions et les options d’achat qu’il détient déjà dans LinkedIn, le dirigeant peut dormir sur ses deux oreilles.

Avalanche de tweets et de likes pour DiCaprio

Leonardo DiCaprio n’a pas seulement remporté l’Oscar du Meilleur Acteur lors de la 88e édition de la prestigieuse remise des prix qui se tenait dimanche soir à Los Angeles. L’acteur américain a aussi été à l’origine de la minute la plus tweetée dans l’histoire des Oscars, avec 440 000 tweets par minute sur son sacre. Le précédent record, à 255 000 tweets/minute, avait été établi en 2014 par Ellen DeGeneres et une bien belle brochette de stars – Julia Roberts, Jennifer Lawrence, Kevin Spacey et Brad Pitt – réunies dans un impressionnant selfie. Même enthousiasme sur Facebook, où 58 millions d'interactions en rapport avec la victoire tant attendue de Leonardo ont été comptabilisées par le réseau social, sur les 67 millions d’interactions ayant pour sujet la cérémonie des Oscars.



Search article