Stratégie média : think global !

Toujours plus de contacts avec les médias Les activités média (TV, radio, presse, Internet...) et multimédia (musique, jeux vidéo, vidéo, mobile...) ne cessent de progresser dans le quotidien des consommateurs : de 5 à 6% en moyenne chaque année. C’est l’objet de la dernière étude « Media in Life » [1] de Médiamétrie selon laquelle les individus « orchestrent leurs pratiques de manière complémentaire tout au long de la journée, en fonction de leur activité, du lieu et des personnes avec lesquelles ils se trouvent. » En termes de communication et de vente, la multiplicité de ces points de contact constitue une fantastique opportunité à saisir pour les marques ! Révolution Média Dès lors, comment tirer son épingle du jeu ? Quelle importance la marque doit-elle accorder aux médias digitaux, à la publicité TV ou papier, au sponsoring, à la promotion, aux RP ou encore à la communication mobile ? Stratégies média globales, la révolution en marche Face à cette problématique des « touch points » (TV, magazines, pub, réseaux sociaux, prescripteurs…) et à la déferlante du digital, il n’y a évidemment pas de réponse toute faite. Mais dans un paysage médiatique foisonnant tiré par le digital et l’entertainment, une communication 100% intégrée (online/offline) s’impose. Certes, l’influence qu’exerce le Web 2.0 sur l’image de marque et le comportement des « consom’acteurs » est grande et confère à ces derniers un pouvoir considérable, à plusieurs égards. Mais bien qu’omniprésent le 2.0 n’est pas un but en soi : se limiter au web social ce serait se résoudre à n’exploiter que la partie immergée de l’iceberg. Plutôt que de rester isolés, les dispositifs 2.0 doivent donc faire partie d'une stratégie média globale. Cela veut dire adopter une approche unifiée qui embrasse plusieurs disciplines (mediaplanning, relations media, community management, veille, reporting...) ; intégrer marketing, communication et RP dans une même logique ; faire évoluer la stratégie en fonction d’une vue holistique du consommateur ; et enfin, mesurer, évaluer, encore et toujours. Ainsi, l’animation d’une Fanpage ne constitue pas une stratégie média à elle toute seule; c’est une stratégie d’animation, ni plus ni moins. En revanche être capable de communiquer et de collaborer à travers tous les points de contact pertinents, et mesurer l’efficacité des actions à chaque étape, n’est-ce pas la clé du succès ? Venez poursuivre la discussion sur Twitter avec le hasthtag #KMNI !

Search article