Media Week Report - 11 octobre

  

Cette semaine, le Media Week Report revient, suite aux récents développements annoncés par les réseaux sociaux – comme la suppression du compteur de Likes – sur l’environnement mouvant dans lequel évolue le marché de l’influence et sur les défis auxquels influenceurs et annonceurs sont confrontés. Focus, ensuite, sur Instagram Threads, nouvelle application de messagerie, et sur l’AI Lab de Criteo, qui vient de fêter son premier anniversaire.


L’influence défiée en permanence par les réseaux sociaux

 

L’intérêt des Millenials, « Mobile First », voire « Mobile Only », qui passent leur vie sur les réseaux sociaux, est difficile à capter pour les éditeurs de contenus. Ils sont pourtant la clé de bon nombre de stratégies de communication, aux côtés des influenceurs.

Pour Anne-Laure Boisson, directrice Insights à l’agence média Vizeum, citée par Stratégies, pour séduire les Millenials, les éditeurs doivent créer un « écosystème avec des formats courts, relayables sur les réseaux sociaux, avec lesquels on peut interagir ».

Les Millenials sont en effet le nerf de la guerre – ou encore, comme l’estime Florence Turcq-Eber de l'agence Brave Bison dans un article du Monde consacré aux influenceurs, « la cible privilégiée de 80 % des marques ». dia

En moyenne, les annonceurs consacrent, à travers le monde, 10 % de leur budget marketing (8 milliards de dollars cette année, 15 milliards de dollars en 2022, hors Chine) à des opérations de séduction par tiers interposés, selon une étude du cabinet eMarketer. En France, ce secteur, qui représente près d'un quart des dépenses numériques des annonceurs, progresse d'environ 20 % par an, selon France Pub (soit 1,45 milliard d'euros en création de contenus et animation des réseaux sociaux).

« Les influenceurs ont un énorme pouvoir entre les mains, ils sont les nouveaux médias », a déclaré Lolita Abraham, qui réunissait à Monaco, début octobre, 150 influenceurs du monde entier pour les Influencers Awards, Oscars d'une profession en quête de reconnaissance, souligne Le Monde. Alors qu’il existe aujourd’hui une kyrielle de petites agences spécialisées dans l'influence, la professionnalisation du secteur ira sans doute de pair avec l'émergence de gros acteurs du marché de l'influence sur Internet – la mesure de l’influence étant, pour les annonceurs comme pour les influenceurs, dont les plus puissants sont eux-mêmes devenus des marques, la clé d’une stratégie réussie.

Instagram ayant participé à la naissance du phénomène des influenceurs, le portrait de l’influence Instagram en France en 2019, dressé par Influence4You et HypeAuditor, est très instructif. L’un des enseignements est que, malgré un reach plus faible, les petits influenceurs ont tendance à avoir un engagement plus important – et le taux d’engagement (qui dépend du nombre de Likes, de commentaires et de followers) est justement un indicateur clé de performance pour les marques. Instagram (et Facebook) envisageant (comme le Media Week Report l’indiquait la semaine dernière) de masquer les Likes, il faudra donc, pour déterminer le sacro-saint taux d’engagement, utiliser des outils comme HypeAuditor, ou faire confiance aux influenceurs eux-mêmes ! 


Instagram Threads, le nouveau coup de Facebook contre Snapchat

 

Instagram lance une nouvelle application de messagerie, Threads, qui permet le partage de photos, vidéos, messages et statuts avec ses amis proches. La fonctionnalité Amis Proches ayant permis à Instagram de valider l’intérêt des partages plus confidentiels, Threads veut transformer l’essai.

Au-delà de la réponse à un besoin bien identifié – celui, pour les utilisateurs intensifs, de choisir leurs cercles de diffusion – en optant pour ce que le Blog du Modérateur qualifie de « confidentialité granulaire » et en s’orientant vers la possibilité, pour  chacun, de définir, pour chaque photo et chaque vidéo l’accès voulu – Instagram cherche à obtenir davantage de données. En effet, plus les utilisateurs s’échangent de contenus, plus les données récupérées par Instagram sont nombreuses.

Renforcer la confidentialité des données, pour encourager l’activité, est d’ailleurs essentiel pour Instagram, comme le prouve sa récente décision de supprimer l’onglet qui permettait d’espionner les activités des comptes suivis.

Pour Le Figaro et La Tribune, Threads est aussi la nouvelle arme de Facebook, maison mère d’Instagram, pour concurrencer, voire tuer, Snapchat – aujourd’hui, 90% des 13-24 ans ont un compte Snapchat. Troisième application de messagerie du groupe Facebook, après Messenger et WhatsApp, Threads compile le meilleur des autres services du groupe, avec un design conçu pour séduire les utilisateurs de Snapchat – les jeunes de moins de 25 ans.


Premier anniversaire du AI Lab de Criteo

 

Viuz, L’Usine Nouvelle, ActuIA, Ecommercemag.fr reviennent sur le premier anniversaire du AI Lab de Criteo, fêté le 3 octobre dernier.

Dirigé par Romain Lerallut, ce centre français d’excellence est dédié à la recherche, l’expérimentation et le déploiement à grande échelle de technologies d’intelligence artificielle, et doit permettre à Criteo de devenir en quelques années un leadeur incontesté de l’intelligence artificielle. Criteo a donc investi 20 millions d’euros sur 3 ans.

« L’intelligence artificielle est la rupture technologique du 21ème siècle. La France a tous les atouts pour être le pays leader en Europe. Nous avons les chercheurs, les centres de recherches, plus de 150 startups de l’IA et une référence mondiale dans ce domaine : Criteo », a déclaré Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, à l’occasion de ce premier anniversaire.

Ebauchant la vision du gouvernement en matière d’intelligence artificielle et de numérique, Bruno Le Maire a rappelé que 1,5 milliards d’euros seront débloqués d’ici 2022 pour l’IA (650 millions pour la recherche, et 850 millions pour l’amorçage). Le fond pour l’innovation de rupture, un fond indépendant du budget de l’Etat doté de 10 milliards d’euros, doit également être utilisé pour des projets comme le diagnostic médical par l’image, la cybersécurité, ou la certification des algorithmes, par exemple des logiciels utilisés pour les voitures autonomes.



Search article


Découvrez...


Revue médias et synthèse : votre actualité médias facile à consulter
En savoir plus