Media Week Report - 17 août

Cette semaine, le Media Week Report vous présente les contours de ce qu’Hollywood surnomme Disneyflix, la prochaine plateforme de vidéos par abonnement de Disney qui se veut concurrente de Netflix. De son côté, Facebook – qui risque de perdre sa deuxième place, aux Etats-Unis, au profit de YouTube – se renforce dans la vidéo interactive en rachetant Vidpresso. L’Oréal travaille quant à lui avec Facebook pour proposer à ses clients des expériences inédites de réalité augmentée.

Disneyflix, une priorité absolue à l’orientation peu prometteuse ? 

Ce qui intéresse les analystes financiers, ce ne sont pas des chiffres trimestriels bons mais décevants, c’est ce que Robert Iger, le patron de Disney, définit comme sa « plus grande priorité » pour 2019, à savoir la nouvelle plateforme anti-Netflix de vidéos par abonnement, surnommée Disneyflix par Hollywood.

Cette plateforme, dont les contours se précisent, s’adressera, selon Les Echos, aux familles et aux enfants – les contenus pour les adultes étant destinés à Hulu, un service de vidéos par abonnement dont Disney sera un actionnaire dominant quand il récupérera la part de Fox suite à l’acquisition, pour 71 milliards de dollars, de l'empire Murdoch.

En plus de Disneyflix et Hulu, Disney possède ESPN + dans le sport, ce qui fera un total de trois offres de streaming pour Disney – des vieilles habitudes de segmentation héritées du câble que l’analyste Richard Greenfield regrette. Selon lui, mettre seulement un doigt de pied dans le streaming pour ne pas se couper de ses business en décroissance, mais vaches à lait, risque de manquer de clarté auprès des consommateurs. La nouvelle orientation donnée par AT&T à HBO, suite au rachat de Time Warner, serait ainsi, selon  Richard Greenfield, plus prometteuse.

Quoi qu’il en soit, Ricky Strauss, un spécialiste du marketing à qui l’on attribue le succès de Black Panther, sera le responsable des contenus de Disneyflix. Par ailleurs, avec la série Star Wars, dont chaque épisode coûtera environ 10 millions de dollars, Disney veut proposer un réel produit d’appel pour sa plateforme de streaming, indique Presse Citron. « Star Wars, c’est un monde énorme, et le service de streaming de Disney offre l’opportunité géniale de raconter des histoires inédites développées en plusieurs chapitres », a déclaré Jon Favreau, le concepteur de la série,  au New York Times.

Facebook, peut-être bientôt dépassé par YouTube aux Etats-Unis, rachète Vidpresso

Depuis plusieurs mois, on observe un mouvement de désaffection, notamment auprès des plus jeunes, pour Facebook, qui se traduit par une baisse assez sensible de son audience aux Etats-Unis. Son audience serait ainsi passée, selon SimilarWeb, de 8,5 milliards de visites mensuelles il y a deux ans à 4,7 milliards en juillet dernier.

Si le trafic sur Facebook baisse dans l’absolu, les transferts vers Instagram, Messenger ou WhatsApp – des services qui appartiennent à Facebook – sont massifs. Ainsi, les données reflètent un « changement de priorités chez Facebook, qui ne se concentre plus seulement sur le développement de son site principal, mais plutôt sur l’expansion de son écosystème tout entier ».

Dans le même temps, l’audience de YouTube aurait progressé à 4,5 milliards de visites. Si cette tendance persiste, Facebook pourrait ainsi perdre, d’ici deux ou trois mois, sa deuxième place au profit de YouTube (Google étant premier avec 15,2 milliards de visites par mois aux Etats-Unis).

Selon SimilarWeb, YouTube s'impose comme principale source de divertissement et d'information pour la jeune génération  et bénéficie d'une ouverture croissante des consommateurs à la vidéo. Un enjeu clairement compris par Facebook, qui vient d’acquérir, pour un montant inconnu, Vidpresso – une start-up qui propose des outils de création de vidéos interactives, en facilitant, notamment, les commentaires et sondages en direct. Avec Vidpresso, l’enjeu pour Facebook est de doper son service de streaming vidéo Facebook Live.

L’Oréal s’allie avec Facebook pour proposer de nouvelles expériences de réalité augmentée

Le 9 août, L’Oréal a annoncé qu’il allait faire front commun avec Facebook pour permettre aux consommatrices de tester virtuellement du maquillage par le biais de la réalité augmentée.

Dès fin août, les clientes de la marque Nyx, du groupe L’Oréal, pourront bénéficier de cette nouvelle fonctionnalité, grâce à un filtre sponsorisé intégré à l’appareil photo de leur smartphone. L’internaute sera invitée à cliquer sur la publicité qui défile sur le réseau social, dans le but de tester le produit de maquillage. L’opération concernera tout d’abord des produits pour les yeux et les lèvres, avant d’être proposée pour les sourcils et fonds de teints, plus difficiles techniquement. A la clé, la possibilité d’acheter directement en ligne le produit en question.

Cette opération vise à récréer l’expérience utilisateur tout en boostant le commerce électronique de L’Oréal, souligne Les Echos. En effet, comme le rappelle Le Siècle Digital, les réseaux sociaux constituent désormais le premier levier de conversion pour le géant français des cosmétiques.

Cette fonctionnalité, qui s’adresse pour l’instant aux consommatrices américaines et qui sera déployée à l’avenir dans d’autres pays, sera à terme disponible sur Instagram, note L’Usine Digitale. L’opération sera d’ailleurs bientôt adaptée pour l’ensemble des marques de L’Oréal : après Nyx, suivront Lancôme, Urban Decay et Yves Saint-Laurent.

ModiFace, une société de réalité augmentée canadienne acquise par l’entreprise française en mars dernier, a rendu possible cette collaboration entre L’Oréal et le géant de Menlo Park. « En rendant la réalité augmentée accessible au grand public, L'Oréal et Modiface remodèlent l'expérience beauté ; nous sommes ravis de voir cela naître sur Facebook » a déclaré Will Platt-Higgins, vice-président des partenariats internationaux chez Facebook. Lubomira Rochet, Chief Digital Office de L’Oréal, partage ce constat : « Facebook et L'Oréal partagent la vision que la réalité augmentée devient clé pour la découverte et l'achat de produits et de marques ».

Depuis juillet, d’autres marques, comme Sephora et Michael Kors, ont lancé des publicités en réalité augmentée sur Facebook. 



Search article


Découvrez...


Revue médias et synthèse : votre actualité médias facile à consulter
En savoir plus