Media Week Report 19 avril

  

Cette semaine, le Media Week Report revient sur la présentation, désormais officielle, de Disney+, une énième étape dans la guerre du streaming vidéo. Le leader du secteur, Netflix, se lance, de son côté, dans la presse papier afin de de séduire les Emmy Awards, grande messe du petit écran américain. Côté publicité, Publicis rachète Epsilon aux Etats-Unis, renforçant ainsi ses ambitions dans le digital.

 

La guerre entre Disney et Netflix est officiellement ouverte

 

C’est officiel, Disney a lui aussi présenté – après Apple fin mars – son service de vidéo à la demande par abonnement, Disney+, le 11 avril lors d’une conférence avec ses actionnaires.

Tandis qu’Apple TV+ est, selon Les Echos, une simple facette de l’arsenal plus complet qu’Apple met en place pour ne pas se positionner frontalement face à ses rivaux (kiosque presse, catalogue de jeux mobiles, carte bancaire), Disney+ mise sur les icônes du groupe ainsi que sur un prix bas et attractif. 

Disney+ sera disponible aux Etats-Unis le 12 novembre, pour un abonnement mensuel de 6,99 dollars, avant d’être progressivement étendu dans le reste du monde, en commençant par l’Europe de l’ouest.  

En plus d’un répertoire déjà bien fourni grâce aux productions Disney et Pixar, Disney+ proposera des documentaires de la chaîne National Geographic ou l’intégralité des Simpsons, grâce au rachat de la 21st Century Fox.

Surtout, Disney+ proposera des contenus originaux sur le modèle de Netflix avec, par exemple, des séries issues de l’univers Marvel et Star Wars. Disney investira ainsi, dès la première année, un milliard de dollars dans du contenu original. Selon Le Siècle Digital, pour concurrencer Netflix, Disney+ dépensera sans compter avant 2024, date à laquelle l’entreprise espère être rentable. La directrice financière de Disney, Christine McCarthy, mise, selon Le Blog du Modérateur, sur « 60 millions à 90 millions d’abonnés dans le monde d’ici la fin de 2024 ». D’après Les Echos, les marchés sont enthousiastes.

En revanche, selon La Tribune, les marchés s’inquiètent pour Netflix qui vient pourtant de publier de bons résultats. Alors que le marché du streaming vidéo s'apprête à vivre un séisme à cause de l'arrivée des studios hollywoodiens dans le jeu, Netflix garde une grande confiance en sa capacité à résister aux assauts de Disney, WarnerMedia et NBC Universal.


Netflix s’offre le luxe d’un magazine papier en vue des Emmy Awards


Netflix, dont on connaissait l’appétit pour des chaînes de cinéma, se lance dans la création d’un magazine papier, Wide, pensé comme une opération de promotion de ses meilleurs films et séries en vue des Emmy Awards 2019 – et devrait contenir des interviews d’acteurs, de réalisateurs et de différentes personnes intervenant sur les tournages. Le premier numéro, d’une centaine de pages, devrait être lancé en juin.

Edité en anglais, Wide sera, selon Presse Citron, distribué auprès de ceux amenés à voter lors de la remise des prix, mais devrait également être disponible gratuitement en téléchargement. Netflix réfléchirait par ailleurs à publier son magazine 3 ou 4 fois par an.

Pour aider à la conception du magazine, Krista Smith – une ancienne rédactrice en chef de la prestigieuse revue Vanity Fair – a été embauchée.


Publicis s’offre Epsilon pour 4,4 milliards de dollars


Publicis, numéro trois mondial de la communication, a mis la main, pour 4,4 milliards de dollars, sur l’américain Epsilon, spécialiste du marketing hyperciblé, mis en vente en décembre 2018 par Alliance Data Systems Corporation. En parallèle, Publicis et ADS Alliance Data ont décidé de nouer un partenariat stratégique sur le long terme. 

L’objectif ? Accentuer le positionnement de Publicis comme acteur capable d’aider ses clients à opérer leur transformation digitale, selon Les Echos. Le groupe se renforce par ailleurs dans l’exploitation de données et la compréhension client, précise Le Figaro.

Selon La Tribune, cette transaction intervient au moment où les agences de publicité telles que Publicis pâtissent de la concurrence des grandes plateformes numériques comme Google et Facebook.

 



Découvrez...


Revue médias et synthèse : votre actualité médias facile à consulter
En savoir plus