Media Week Report - 2 mars


L’offre de rachat sur Sky lancé par Comcast est au cœur de ce numéro de votre Media Week Report, tandis qu’un nouveau réseau social, du nom de Vero, se pose en alternative à Facebook et Instagram.


Comcast à l’assaut de Sky

Cette semaine, le monde des médias a assisté à un nouvel épisode dans la bataille pour la conquête de Sky. Mardi 27 février, le câblo-opérateur américain Comcast, qui détient aussi NBC et les Studios Universal, a fait une offre de 25,1 milliards d’euros pour acheter le bouquet satellite britannique, rapporte Les Echos. En lançant cette OPA, Comcast rivalise à la fois avec Fox, qui se dit prêt à racheter 61% de ses parts manquantes de Sky, et avec Disney, qui  est en pourparlers avec 21st Century Fox pour le rachat de plusieurs de ses actifs, notamment sa participation de 39% dans Sky. Pour l’instant, ni Fox ni Disney n’ont réagi à l’offre de Comcast.

« Nous pensons que Sky est une entreprise formidable » a déclaré Brian Roberts, PDG de Comcast lors d’une conférence téléphonique, « notre objectif est de posséder l’intégralité de Sky …et nous sommes confiants sur nos possibilités d’obtenir l’approbation des instances de régulation ». Et d’ajouter dans un communiqué, repris par Challenges.fr, que « Comcast a l’intention d’utiliser Sky comme plate-forme pour sa croissance en Europe ». En effet, comme souligné par lopinion.fr, Comcast souhaite acheter des sociétés en mesure de fournir des contenus pour alimenter ses tuyaux de câblo-opérateur et fidéliser ainsi ses clients face à la rude concurrence de Netflix.

Cette opération constitue un choix stratégique clé pour Comcast, étant donné « la position de quasi-monopole de Sky sur la télévision par satellite au Royaume-Uni » explique à l’AFP Jasper Lawler, analyste à London Capital Group. Sa capacité à s’adapter aux exigences du marché, notamment avec son offre de streaming vidéo, est un autre atout du groupe britannique.

Plusieurs rebondissements seraient maintenant possibles, selon Le Monde. Disney pourrait faire une offre directe sur Sky, ou Rupert Murdoch, patron de Fox, pourrait lui-même intervenir avant de céder l’intégralité de Sky à Disney. Enfin, Comcast pourrait lancer une offre pour emporter tout 21st Century Fox, au-delà de Sky. Que le meilleur gagne…


Vero : un nouveau concurrent pour Facebook et Instagram à l’horizon ?

Vero, un nouveau réseau social qui se pose en alternative à Facebook et Instagram, a récemment fait le buzz parmi les internautes. Selon Mashable, l’application, disponible sur iOS et Android, a enregistré une croissance soudaine de 300% fin février, avec un million de téléchargements en quelques jours. Ce résultat est probablement dû à une campagne menée auprès des influenceurs, probablement rémunérés, dans le but d’attirer de nouveaux utilisateurs.

Vero, lancée en 2015 par l’entrepreneur libanais Ayman Hariri, permet à ses membres de partager des photos, des liens, des endroits visités ou des découvertes culturelles. Il est possible de choisir qui aura accès à ses publications grâce à 4 niveaux de partage.

Selon Le Figaro, l’atout principal de Vero est son modèle économique, évoqué dans le manifeste du réseau social : la plateforme ne propose aucune publicité et affirme vouloir protéger la vie privée de ses utilisateurs, donc pas de trackers ni d’exploitation des données. Vero fait également le pari de l’authenticité avec un fil d’actualité chronologique qui n’est pas manipulé par un algorithme.

A terme, l’application entend faire payer à ses utilisateurs un abonnement annuel, dont le montant n’a pas encore été dévoilé. Toutefois, l’application a promis que le premier million de membres ne devra jamais payer, même après l’introduction des abonnements. Vero envisage aussi la création de comptes professionnels plus onéreux, avec l’option d’acheter des objets sur l’application.

Mashable souligne pourtant les failles de Vero : malgré l’absence d’algorithme, les utilisateurs les plus vus seront nécessairement les plus actifs, à savoir les professionnels des réseaux sociaux et les influenceurs. De plus, la politique de confidentialité et le profil du fondateur suscitent également la polémique.




Search article


Découvrez...


Revue médias et synthèse : votre actualité média facile à consulter
En savoir plus