Media Week Report - 20 avril


Cette semaine, le Media Week Report salue les performances de la presse quotidienne nationale, dont les ventes ont progressé l’an dernier après des années de recul. Le groupe Lagardère entame, pour sa part, la réorganisation de Lagardère Active, sa branche medias, et dévoile la première d’une série de cessions annoncée début mars, alors qu’Apple News profite du rachat de Texture pour entamer sa transformation en « Netflix de la presse ».


media week report


Les ventes de quotidiens nationaux progressent pour la première fois depuis presque dix ans

Pour la première fois depuis presque une décennie, la diffusion de la presse quotidienne nationale a progressé l'an dernier, selon le bilan annuel de l’alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM-OJD).

Après plusieurs années de recul (jusqu’à -6% entre 2012 et 2013), les ventes de quotidiens nationaux ont connu une hausse de 0,52% en 2017. La presse quotidienne nationale est d’ailleurs la seule famille de presse en hausse dans un marché globalement baissier (-2,37% pour la presse quotidienne régionale, -4,35% pour la presse magazine).

Le Monde enregistre la plus forte croissance (+5,6%) ; Les Echos et Le Figaro progressent, respectivement, de 0,77%, de 0,72% ; Aujourd'hui en France accuse le plus important recul (- 8,51%)

Les abonnements numériques, qui représentent en moyenne 22% des ventes, sont pour beaucoup dans la reprise. Plus de trois quarts des Français (76%) lisent en effet au moins une marque de presse en version numérique, et la lecture sur le numérique (54%) dépasse désormais le papier (46%). Sur ce total, le mobile (24%) continue de supplanter l'ordinateur (20%) ; la tablette représente, quant à elle, 10%.

Le papier n’est pas mort pour autant puisque 43% des lecteurs restent exclusifs « print » – ces irréductibles sont toutefois moins nombreux qu’auparavant (-2 points). « Il n’y a pas de cannibalisation entre digital et papier. Au contraire, le papier bénéficie des sites Internet des journaux. Et, les éditeurs qui ont su capitaliser sur cela en tirent les fruits », indique Jean-Paul Dietsch, directeur des nouveaux médias de l’ACPM-OJD (comme le rapporte Les Echos). 

Pour Jérôme Fenoglio, directeur du Monde, « l'avenir de la presse passe par ces abonnements numériques. On nous a longtemps expliqué que l'actualité devait être gratuite en ligne. Mais un usage s'est imposé ces derniers temps ; c'est l'abonnement. Quand nous faisons un contenu de qualité, nous pouvons recruter énormément d'abonnés numériques ». « Pour un quotidien de qualité, comme le nôtre, il faut conserver un côté service public pour amener gratuitement une information fiable au plus grand nombre […]. Il ne faut donc pas tout cacher derrière un paywall. La partie gratuite nous permet d'établir un contact avec le public qui peut se transformer ensuite en abonnement payant », ajoute-t-il dans une interview croisée avec Louis Dreyfus, président du directoire du Monde, accordée au Figaro.

Lagardère signe le début de la réorganisation de sa branche medias

Lagardère vend au groupe Czech Media Invest – premier opérateur industriel de médias en République tchèque, avec quatre quotidiens, ainsi que de nombreux magazines et sites Internet – ses actifs radios en République tchèque, Pologne, Slovaquie et Roumanie.

Lagardère a par ailleurs annoncé être en négociations, toujours avec Czech Media Invest, pour la cession de sa presse magazine en France. Les magazines concernés sont « Elle et ses déclinaisons, y compris les sites Internet de Elle en France, Version Femina, Art & Décoration, Télé 7 Jours et ses déclinaisons, France Dimanche, Ici Paris et Public », a détaillé Lagardère dans un communiqué. Le pôle News (Europe 1, Paris Match, Le Journal du Dimanche), ainsi que la marque Elle et l'ensemble de ses licences internationales, ne sont pas concernés par cette opération, a précisé le groupe.

Ces deux annonces marquent le début d'une série de cessions et signalent que la réorganisation de Lagardère Active, la branche medias du groupe, dévoilée début mars, a bel et bien commencé.

Il y a un mois, Lagardère dévoilait en effet un projet de réorganisation de sa branche médias en cinq pôles autonomes: presse (avec notamment Elle, Télé 7 jours, France Dimanche, Ici Paris, Public, Webuzz), News (JDD, Paris Match, Europe 1, Virgin radio et RFM), télévision (Gulli, Mezzo, etc.), Lagardère Studios (production audiovisuelle) et un pôle réunissant les activités purement numériques et le BtoB.

Apple News prépare une offre d’abonnement à la presse

Une nouvelle incursion des GAFA dans le monde de la presse se dessine à l’horizon. Selon Bloomberg, Apple compterait intégrer Texture, le kiosque numérique racheté en mars, à Apple News, et lancer une offre d’abonnement premium. Une application Apple News améliorée devrait donc voir le jour l’année prochaine.

Apple News n’a pas encore été déployée hors des Etats-Unis, mais la nouvelle version du service pourrait être proposée à l’international. 

Les prix de l’abonnement n’ont pas été dévoilés. La future offre d’Apple News ne devrait, cependant, pas trop s’éloigner de l’abonnement actuel de Texture, qui s’élève à 9,99 $ par mois. Une partie des revenus des abonnements serait d’ailleurs versée aux éditeurs de magazine.

Pour Presse-Citron, ce choix s’inscrit dans une stratégie plus large de la firme de Cupertino, qui souhaite générer davantage de revenus à partir de contenus et services en ligne. Les Echos souligne que de nombreuses questions restent ouvertes, notamment l’accessibilité des quotidiens sur la plateforme, la part des revenus partagée avec les éditeurs, et la gestion des données des clients lecteurs.

Numerama rappelle pour sa part qu’Apple News joue déjà un rôle clé dans la visibilité des sites d’information. Une enquête de Marianne montre en effet que le nombre des lecteurs d’un article augmente de façon très significative s’il est mis en avant par ce service.





Search article


Découvrez...


Revue médias et synthèse : votre actualité média facile à consulter
En savoir plus