Local is the new cool



Dans un secteur alimentaire traversé par une crise de confiance (scandales, prise en compte de l’impact écologique, de la condition animale, etc.), alors que les marques et les enseignes se responsabilisent, l’acte de consommation devient de plus en plus sélectif, fractionné et actif. Parmi ces nouveaux actes, le locavorisme, et l’intégration du local dans la consommation, ou comment redéfinir son rapport à l’espace, et capitaliser sur la proximité. Quels impacts pour l’industrie ? Quels codes ? Quels usages ? 


Découvrez comment : le Local is the new cool.


Contactez-nous dès à présent pour en découvrir davantage sur cette étude.

 

 



Découvrez l'extract de notre étude en remplissant le formulaire !

*Les champs marqués d’un asterisque (*) sont obligatoires

Search article