TOP 100 ANNONCEURS PLURIMEDIAS 2018

Kantar vous présente le classement par ordre décroissant des 100 annonceurs ayant le plus investi en télévision, presse, radio, publicité extérieure, cinéma et display en France en 2018.

Tous secteurs confondus hors auto promotion et abonnement des supports. Hors auto promotion groupes d'annonceurs sur le display. Hors presse professionnelle spécialisée

 

En 2018, les investissements publicitaires des 100 premiers annonceurs ont augmenté de +2% sur l’ensemble des médias et même si cette évolution semble modeste, elle est 4 fois plus élevée que la moyenne du marché (+0,5%). Autrement dit, les leaders du marché publicitaire se sont montrés 4 fois plus dynamiques que l’ensemble des annonceurs réunis et ils réalisent désormais 41% de l’activité (+1 point).

Au 1er rang du classement 2018, Lidl clôture l’année sur une note négative avec -1,3% de pression publicitaire. Toutefois, ce repli est à relativiser étant donné l’important budget développé par l’enseigne en 2017 (+20%), faisant d’elle le 1er annonceur du marché français devant le leader historique Renault. En 2018, Lidl ajuste son plan média et renforce sa présence en télévision (+6,2%), en display (+7,8%) et en radio (+2,8%) tandis qu’il réduit son budget brut en presse (-2,9%), en publicité extérieure (-56,1%) et disparaît du grand écran.
La 2ème place du top est occupée par E. Leclerc qui a augmenté significativement son budget de communication en 2018 (+18,7%) pour le renforcer sur tous les médias à l’exception du cinéma. Et ce regain d’activité pour l’enseigne a largement profité à la presse qui a recueilli 38% de ce surplus budgétaire contre 30% pour la télévision et 27% pour la radio.
Relégué au 2ème rang en 2017, Renault réalise de nouveau une diminution de sa pression publicitaire (-4,7%) et recule dans le classement pour désormais occuper le 3ème rang. Le constructeur français baisse ses investissements sur une majorité de médias à l’exception de la télévision (+7,5%) et du display (+14,2%).

Au total, parmi ces 100 premiers annonceurs, 87 figuraient déjà dans le classement 2017 et certains d’entre eux affichent de fortes hausses budgétaires. La progression la plus marquée est signée Amazon dont la pression publicitaire est quasiment doublée (+98%) avec des nombreuses campagnes sur tous les médias. Le géant du net se positionne désormais au 14ème rang après avoir grimpé 24 marches dans le classement. Même constat pour Sofinco qui augmente de +30% son budget brut et atteint le 57ème rang, soit 38 places de mieux ou encore Orangina Schweppes qui occupe le 35ème rang en 2018 (70ème en 2017) avec +60,7% de pression publicitaire. Autre annonceur qui s’est de nouveau démarqué en 2018 : Comme J’aime. Ce pure player avait déjà massivement investi les médias en 2017 et plus particulièrement les écrans de télévision pour faire connaitre son programme minceur. En 2018, la marque poursuit sa stratégie de communication et développe son budget média de +48,5%, essentiellement en télévision.

Concernant les entrées dans le top, on citera Garnier qui passe de la 105ème à la 60ème place avec un budget en hausse de +39,3%, Total France qui double ses investissements et se hisse au rang 68 mais la progression la plus significativement dans le classement revient à Burger King. La marque de restauration rapide clôture l’année au 74ème rang alors qu’elle était classée 230ème en 2017.

A l’inverse, 13 annonceurs sont sorti du Top 100 après avoir sensiblement réduit leur enveloppe budgétaire en 2018. Parmi eux, on retiendra les désengagements de La Redoute, BNP Paris ou encore Nespresso.



DÉCOUVREZ LE CLASSEMENT & ÉVOLUTIONS 2018

*Les champs marqués d’un asterisque (*) sont obligatoires