#3 Baromètre Adverification : près de 57% des impressions n'ont pas été vues par les internautes

Part des impressions visibles stable, légère augmentation des impressions non visibles

Les données du 4ème trimestre 2014 révèlent une légère augmentation des impressions jamais vues (+4%) en comparaison avec le 3ème trimestre 2014. Sur la base de plusieurs milliards d’impressions mesurées, c’est près de 57 % des impressions qui n’ont pas été vues par les internautes. La part des impressions visibles subit quant à elle une très légère baisse (-1%).La durée moyenne d’affichage des bannières sur cette période est de 8.2 secondes.

Le Skycraper demeure le format display le plus visible.

Sur la base des impressions mesurées, les données de répartition par format révèlent une hausse de la visibilité sur le Half Page et le Pavé. La Mégabanner, seul format horizontal mesuré, est en faible progression par rapport au troisième trimestre avec seulement +2.5 % d’impressions visibles. Enfin, le format Skycraper, bien qu’ayant subi une baisse de 3.2%, demeure le format le plus performant en termes de visibilité sur la période étudiée (47,8 %).

Légère dégradation du contexte de diffusion sur la fin d’année.

La part des impressions indésirables connaît une augmentation notable sur la fin d’année 2014 pour venir dépasser la barre des 10 % versus 5 % par rapport au 3ème trimestre 2014. Ce sont les infractions relatives à la catégorie « Copyright » (sites de téléchargement illégaux, streaming…) qui sont les plus nombreuses représentant 44 % des impressions dommageables. La catégorie « Contenus tendancieux » (images ou contenus pouvant être gênants) regroupe quant à elle près de 29 % des impressions pouvant être dommageables pour l’image de l’annonceur. ll est intéressant de noter que la catégorie « Manipulation frauduleuse des performances », incluant l’accumulation des publicités sur une même page ou encore la coopération entre webmasters afin d’augmenter artificiellement le trafic d’un site, atteint tout de même 9.7 % des impressions dommageables.

Infographie Adverification 2014


Kantar Media et Adledge permettent aux acteurs du marché publicitaire français de mesurer la visibilité réelle de leurs campagnes Display dans leur environnement de diffusion. 

Notre objectif : apporter davantage de transparence sur la visibilité des campagnes digitales. Nous fournissons aux acteurs du marché des informations détaillées sur la visibilité réelle des bannières et la durée d’exposition de l’internaute à un message publicitaire.

[1] Selon la norme IAB, utilisée dans ce baromètre, une impression est considérée comme visible lorsqu’au moins 50 % de sa surface est affichée à l’écran pendant au moins 1 seconde.

Période d’analyse : 1er Octobre au 31 Décembre 2014
.




découvrez également


Baromètre Radio 2.0
Baromètre 2014 de la radio 2.0 : la grande part des dispositifs en Audio + Display
En savoir plus