Media Week Report - 13 janvier

Facebook envisage d’insérer de la pub dans ses vidéos, alors qu’Instagram vient d’intégrer les annonces publicitaires dans ses Stories…le Media Week Report vous explique les raisons de cette mini-révolution. À découvrir également : le futur service de vidéos à la demande de France Télévisions et la consolidation de la presse régionale française.

Publicité et vidéos, le nouveau cocktail gagnant de Facebook…

video Facebook

Facebook serait désormais prêt à se lancer dans la bataille de la publicité vidéo.

Selon le site spécialisé Re/code, le géant de Menlo Park testerait actuellement un format publicitaire inédit, le « mid-roll », dans le but d’intégrer la publicité dans les vidéos diffusées sur sa plateforme. Facebook entend verser 55% des revenus publicitaires aux éditeurs de contenu concernés et en garderait 45%, une répartition similaire à celle proposée par YouTube.

Emarketing.fr explique que les annonces publicitaires se déclencheront après vingt secondes de visionnage au sein des vidéos de plus d’une minute trente. Un choix qui pourrait encourager les partenaires à réaliser des vidéos un peu plus longues, afin de profiter pleinement de cette nouvelle solution de monétisation, souligne NextInpact.

La firme de Mark Zuckerberg avait déjà testé les publicités «mid-roll» dans ses vidéos Facebook Live l’année dernière. Si aucun dirigeant de Facebook n’a commenté ces rumeurs, Re/code rappelle que Dan Rose, vice-président en charge des contenus, avait annoncé vouloir introduire ce format publicitaire innovant au sein de toutes les vidéos du réseau social début 2017.

Toujours friand de nouvelles opportunités pour booster ses revenus publicitaires, Facebook semble déterminé à exploiter davantage tout le potentiel de la publicité vidéo et à lancer une offensive contre YouTube sur son propre terrain, souligne Les Echos. En effet, bien que les utilisateurs regardent 100 millions d’heures de vidéos par jour sur sa plateforme, Facebook peine encore à monétiser cette mine d’or.

…et Instagram s’y met aussi !

Facebook pousse également la publicité avec sa filiale Instagram. Juste cinq mois après son lancement, le groupe cherche à monétiser Instagram Stories, qui revendique maintenant 150 millions d'utilisateurs quotidiens - autant que Snapchat. Instagram a annoncé le 10 janvier qu'il commencerait à insérer des publicités dans ses « Stories » dans les prochaines semaines. Une trentaine de clients, dont Airbnb, Asos et Renault, testeront ce format avant son déploiement à l’échelle mondiale.

Les publicités photos (cinq secondes) ou vidéo (pas plus de 15 secondes) seront insérées entre les contenus des utilisateurs et pourront être facilement interrompues. L’application proposera également aux comptes professionnels de nouveaux outils pour analyser l’impact des contenus publiés.

Alors que cette annonce marque l'une des introductions les plus rapides des publicités dans l’histoire des produits Facebook, elle n’est pas surprenante pour les observateurs: lors du lancement de Stories, Instagram avait déjà déclaré vouloir introduire des outils publicitaires et commerciaux, souligne le site américain Mashable.

France Télévision prête à défier Netflix

Le Netflix à la française, objectif annoncé par la présidente de France Télévision Delphine Ernotte dès son arrivée, pourrait bientôt devenir une réalité.

France Télévision a en effet proposé à de grands producteurs d’audiovisuel un partenariat d’envergure pour créer une plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) à même de concurrencer Netflix, révèle Le Monde. Pour l’instant, une quinzaine de producteurs, dont Newen, Europacorp et Xilam, ont été contactés.

Au menu de la nouvelle plateforme, dont le lancement est prévu pour l’automne 2017, des séries et des dessins animés déjà diffusés par le service public. Un choix stratégique qui privilégierait les contenus français, talons d’Achille du géant américain. « Il faut promouvoir le patriotisme culturel face à Netflix et Amazon », a souligné Mme Ernotte dans un entretien avec Le Figaro. Le prix du nouveau service n’est pas encore connu, mais « ce sera en dessous du prix de Netflix », promet la présidente de France Télévision.

Mais comment convaincre les partenaires externes à participer au projet? France Télévision semble tout miser sur le partage de revenus: les producteurs ne recevraient pas d’argent au début, mais ils pourront toucher une part des futurs revenus générés par les abonnements au service, tout en partageant les risques liés à l’opération.

Pour l’instant, les producteurs contactés semblent apprécier. « Tout ce qui permet d’exposer davantage les programmes est une bonne chose », déclare un producteur au Monde, tout en s’interrogeant sur la capacité du projet d’atteindre la “taille critique” nécessaire.

La presse régionale française à l’heure de la consolidation

La presse régionale française semble évoluer vers une consolidation de plus en plus marquée. À terme, les huit ou neuf acteurs majeurs du secteur devraient être remplacés par quatre ou cinq grands groupes, souligne Le Figaro.

Les coupables ? La baisse des ventes et un marché publicitaire en déclin, qui poussent les publications à revoir leur structure, à se diversifier et à s’unir.

Le démantèlement programmé du premier groupe de presse régionale, EBRA, éditeur du Progrès, du Dauphiné Libéré et de L’Est républicain, devrait donner le coup d’envoi à une nouvelle vague de consolidations. Si L’Est républicain pourrait susciter les convoitises du groupe belge Rossel, déjà propriétaire de La Voix du Nord, Centre-France pourrait acquérir Le Progrès à Lyon, dans le but de s’implanter dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Quant au Dauphiné Libéré, il pourrait tomber dans les mains de l’opérateur télécoms belge Nethys, qui détient déjà des participations dans le groupe propriétaire de La Provence et Corse-Matin ainsi que dans Nice-Matin.

La situation semble plus stable dans le sud-ouest de la France, dominé par Sud-Ouest à Bordeaux et la Dépêche du Midi à Toulouse.

 

Emilie-Lhoste-V1-2
Emilie-Lhoste-V1-2

Emilie-Lhoste-V1-2


Emilie-Lhoste-V1-2
Emilie-Lhoste-V1-2


Search article


Découvrez...


Revue médias et synthèse : votre actualité média facile à consulter
En savoir plus