Media Week Report - 13 octobre

  

Cette semaine, le Media Week Report se perd dans les méandres des Fake News et de la propagande sur Internet, la lutte s’intensifiant peu à peu, comme le montrent les dernières tentatives de Facebook en la matière. Discovery et Google se préparent par ailleurs à lancer une série de documentaires en réalité virtuelle, alors que Kantar Media publie un portrait des femmes digitales françaises, ainsi qu’un baromètre de l’activité publicitaire de l’audio digital.


Enièmes tentatives de Facebook dans la lutte contre les Fake News

  

fake

Facebook, qui peine depuis plusieurs mois à se défaire de l’image de propagateur de Fake News, teste un nouvel onglet contextuel permettant aux utilisateurs d'en savoir plus sur la provenance des articles postés sur le réseau social.

Un bouton "i" (pour information) apparaîtra en bas des publications Facebook, renvoyant les utilisateurs vers des liens externes leur permettant d’évaluer la pertinence des posts. En cliquant sur ce bouton, les utilisateurs pourront  accéder à du contenu additionnel en provenance de Facebook et d’autres sources, tel que des informations sur la source récupérées sur Wikipédia, des articles sur le même sujet provenant d’autres sources, des informations sur la manière dont les utilisateurs partagent cet article, les lieux où cet article est le plus populaire et les personnes qui partagent cet article.

Par ailleurs, selon les informations de Quartz, Facebook projetterait de signer un partenariat avec l'hebdomadaire conservateur américain The Weekly Standard, poursuivant ainsi son travail de lutte contre la désinformation avec les médias. Le réseau social a en effet commencé à travailler dès décembre avec des sites américains, comme PolitiFact, spécialisés dans la traque des fausses informations.

Hasard du calendrier, ces dernières tentatives, de la part de Facebook, pour endiguer la prolifération des Fake News, arrive au moment où Google admet avoir trouvé des éléments prouvant que le gouvernement russe a utilisé, pendant l’élection américaine, ses plateformes à des fins de propagande. Google, qui en est aux premiers stades de l'enquête, avait précédemment minimisé le risque d'ingérence russe sur ses plateformes. Selon le Washington Post qui s'appuie sur des sources proches de l'enquête, des dizaines de milliers de dollars ont en effet été dépensés par la Russie dans des publicités diffusées sur YouTube, sa messagerie Gmail, ou encore  son moteur de recherche. Selon une source proche de l'enquête, le montant pourrait avoisiner les 100 000 dollars. Ces publicités, ajoute le quotidien américain, ne semblent pas émaner de l'organe affilié au Kremlin qui a acheté des annonces auprès de Facebook, ce qui suggère qu'un certain nombre d'entités ont participé à une vaste campagne russe de désinformation en ligne.

Dans un livre blanc sur les nouveaux enjeux de la veille média, Kantar Media  aborde différents sujets, comme l’émergence des Fake News, mais aussi le phénomène de social TV, la multidiffusion ou encore l’intelligence artificielle.

  

Le pari de Discovery et Google : explorer le monde avec la réalité virtuelle

  

Après le milieu de l’art, c’est au monde des documentaires d’être bouleversé par la réalité virtuelle. Comme annoncé par Fortune, la chaîne Discovery et le studio VR de Google lanceront bientôt une série de documentaires de voyage en réalité virtuelle, baptisée « Discovery TRVLR ». Au menu, une exploration culturelle tous azimuts des sept continents. 

« Les équipes de Google VR partagent avec celles de Discovery une passion pour le storytelling en réalité virtuelle, et nous sommes enthousiastes à l’idée de nous associer avec eux pour 'Discovery TRVLR', notre projet le plus ambitieux à ce jour », explique dans un communiqué officiel Rebecca Howard, en charge des plateformes émergentes et des partenariats chez Discovery VR.

Le premier des 38 épisodes sera disponible le 3 novembre sur la chaîne YouTube de Discovery, et les spectateurs pourront accéder aux épisodes directement depuis l’application Discovery VR. Selon les experts, le casque DayDream View de Google permettra aux utilisateurs de saisir toutes les nuances de cette expérience novatrice. La série sera accessible avec un simple Cardboard ou sur un smartphone iOS ou Android.

Discovery n’en est pas à son coup d’essai en matière de réalité virtuelle. Mashable rappelle en effet que depuis 2015 le groupe, qui regroupe Discovery Channel, Eurosport et Animal Planet, propose des spin-off en réalité virtuelle de ses émissions.

  

Les femmes, des influenceuses en puissance sur le net

  

D’après les données TGI de Kantar Media, les femmes françaises ont désormais une longueur d’avance sur la gente masculine sur le terrain du web social. 76% d’entre elles utilisent aujourd’hui les réseaux sociaux, contre 72% des hommes.

De par leur forte présence sur les réseaux sociaux, elles ont un réel pouvoir de prescription dans les décisions d’achat. Surtout chez les Millennials qui intègrent, dans leur processus décisionnel, davantage les recommandations de leurs pairs que les discours des marques. Aujourd’hui en France, plus de 32% des jeunes filles et des femmes de 15 ans et plus sont des « advisers ».

« Advisers », social mums ou femmes geek…, les femmes digitales sont devenues des consommatrices multifacettes qui inventent des modèles de féminité inédits.

Kantar Media publie par ailleurs un baromètre de l’activité publicitaire de l’audio digital au 1er semestre, à retrouver ici. Les six premiers mois de l’année montrent notamment une progression du nombre d’annonceurs de 20% en un an.



Search article


Découvrez...


Revue médias et synthèse : votre actualité média facile à consulter
En savoir plus