Media Week Report - 30 juin

 

Cette semaine, vaste programme pour le Media Week Report. Les informations concernant les projets de Facebook dans la production de séries se précisent. Google, autre géant du secteur, se voit imposer une amende record de 2,42 milliards d'euros pour abus de position dominante. Quant à Pinterest, il espère concurrencer l'offre publicitaire de Google grâce à des recherches basées sur le visuel qui pourraient lui permettre, à terme, de s'imposer dans le domaine du search advertising – le secteur du référencement payant étant, plus généralement, à l'honneur du Bilan Search 2016 de Kantar Media.


Regarder des séries originales sur Facebook, un concept pour Millennials


Facebook millenials

Facebook se prépare à entrer dans la production de séries, et pourrait dépenser jusqu'à 3 millions de dollars par épisode, selon le Wall Street Journal, des sommes semblables à celles dépensées par les grands réseaux câblés rivaux comme Netflix.

Facebook serait en discussion avec des studios de production hollywoodiens afin de réaliser des séries et des émissions. Comme signalé par le Media Week Report début juin, Facebook aurait signé avec de nombreuses entreprises de médias, telles que Vox Media, BuzzFeed, Attn et Group Nine Media. Deux formats seraient à l’étude. Des épisodes courts de 10 minutes – rapides à regarder et adaptés au web et au mobile – dont Facebook ne sera pas propriétaire – les entreprises de médias étant libres de distribuer ces vidéos à l'extérieur de la plateforme Facebook après quelques semaines, et de les monétiser ailleurs. Et des épisodes de 30 minutes. Le public visé étant les 13-34 ans, plus particulièrement les 17-30 ans.

L’objectif pour Facebook ? Capter davantage de revenus publicitaires, notamment une partie du gigantesque marché de la publicité à la télévision, en incitant ses 2 milliards d'utilisateurs à rester plus longtemps sur son réseau.

Des rumeurs circulaient depuis mi-décembre, Facebook ayant retardé ses projets à plusieurs reprises. L’annonce de ce projet – initialement prévue lors de la conférence des développeurs mi-avril, puis pour le festival de la publicité de Cannes mi-juin – pourrait être officialisée en juillet, selon les déclarations d’une personne familière de la stratégie de Facebook à Business Insider. La sortie de ces émissions serait prévue, au plus tôt, pour le mois d’août.

D’ici-là, Netflix et Amazon, les deux géants du secteur, mais également YouTube, Apple ou Snapchat, pourraient bien se demander comment la firme de Mark Zuckerberg compte s’attaquer à ce secteur, sur lequel la concurrence est déjà bien en place depuis des années.

 

Union européenne : amende record pour Google !


La Commission européenne a décidé d'infliger une amende record de 2,42 milliards d'euros à Google pour abus de position dominante. L'Europe reproche à Google d'avoir favorisé son propre service de comparaison de prix, Google Shopping, au détriment de ses concurrents. « Google a ainsi privé les consommateurs du bénéfice d'un choix de services et il a freiné l'innovation », a déclaré Margrethe Vestager, commissaire européenne à la concurrence.

Rappelant que l'Américain détient plus de 80% de parts de marché dans la plupart des pays européens, Mme Vestager a acté la position dominante de Google dans la recherche en ligne. Selon Le Figaro, les travaux menés par l'Europe ont démontré que les sites arrivant en haut de page obtiennent 35% de clics de plus que le suivant.

« La Commission a confirmé que le moteur de recherche le plus utilisé au monde ne met pas en avant les résultats de recherche les plus pertinents pour les consommateurs, mais plutôt ceux qui sont les plus avantageux pour la firme elle-même. Nous attendons maintenant de l'entreprise qu'elle modifie son comportement pour que ce soit le choix du consommateur qui soit pris en considération quand il effectue une recherche sur Google », a indiqué Monique Goyens, directrice du Bureau européen des consommateurs (Les Echos).

Google a désormais 90 jours pour mettre fin à ses pratiques discriminatoires, et proposer un traitement équitable à tous les comparateurs de prix, comme Kelkoo.

Après les comparateurs de prix, d'autres fonctionnalités - Maps, Images, Voyages, etc. - seront étudiées par Bruxelles. Si, selon le régulateur, la décision concernant Google Shopping « ne présage en rien des autres », il y a un réel risque pour Google de se voir à nouveau sanctionné, la Commission européenne poursuivant toujours ses investigations dans les dossiers d'Android, son système d'exploitation, et d'Adsense, sa plateforme de publicité.

 

Grâce à sa fonctionnalité Lens, Pinterest souhaite s'imposer dans le domaine du search advertising


S'il est clair que l'offre publicitaire de Pinterest n'est pas aussi développée que celle de Google, Facebook ou Amazon, et que Pinterest ne peut pas rivaliser avec Google dans le domaine des recherches par mots-clés, la plateforme aux coups de cœur espère beaucoup des recherches basées sur les visuels et espère qu'un jour les images remplaceront les mots.

Pinterest poursuit ainsi ses efforts dans le domaine d’un moteur de recherche basé sur le visuel, et investit dans une fonctionnalité de reconnaissance visuelle, baptisée Lens, qui permet aux utilisateurs de découvrir des Pins associés à l'image prise en photo, en identifiant les marques présentes sur la photo et en proposant d'autres contenus liés. Le but étant d'attiser l'intérêt des annonceurs et des agences, et de s'imposer dans le domaine du search advertising.

Tim Kendall, président de Pinterest, rapproche d'ailleurs l'offre publicitaire de Pinterest de celle des géants du search comme Google et Amazon. « C'est l'un des rares cas où les résultats sponsorisés sont aussi pertinents que les résultats organiques », a-t-il déclaré, lors de son passage aux Cannes Lions, pour le Journal du Net,.

  

Le référencement payant : une analyse signée Kantar Media


D'après la quatrième édition du Bilan Search de Kantar Media, le secteur du référencement payant, ou paid search, a capté 1,54 milliard d'euros en France en 2016, sur desktop et tablette. Cela représente 2,6 milliards de clics, tous secteurs confondus, sur l’année ; 12 652 annonceurs sur le paid search en 2016 ; et 128 millions d’euros d’investissement mensuel moyen. Le Voyage-Tourisme domine le classement des secteurs les plus actifs en paid search en 2016, suivi par le secteur Achat & Petites annonces et celui de la Finance-Assurance.

Pour les tendances 2017, 353 millions d’euros ont été investis en paid search entre janvier et mars – les secteurs les plus actifs étant le Tourisme-Restauration, la Distribution et la Finance-Assurance.

Comme précisé dans le Journal du Net, les montants obtenus pour 2016 ne peuvent pas être mis en perspective avec ceux obtenus pour l'année 2015 du fait d'une rupture méthodologique à partir du mois d'avril 2016.

 



Search article


Découvrez...


Revue médias et synthèse : votre actualité média facile à consulter
En savoir plus