Social Week Report - 25 mars

À quelques jours de sa conférence événement, Facebook fait déjà les gros titres. Le Social Week Report vous dit tout sur la future révolution de Messenger. On parle aussi du Pape superstar sur Instagram, de la publicité sur Pinterest et du futur concurrent de Periscope.

FACEBOOK PRÊT À LANCER LE BOT QUI VA FAIRE TREMBLER INTERNET

Les médias spécialisés en frétillent déjà d’impatience ! La prochaine conférence F8 de Facebook, qui se tiendra les 12 et 13 avril à San Francisco, devrait réserver plus qu’une surprise, mais bien une révolution. Sauf revirement de dernière minute, Mark Zuckerberg va y officialiser le lancement d’un « Bot Store », destiné à faire de Messenger l’application de messagerie ultime, à qui vous pourrez tout demander.

Un « Bot » (de l’anglais « robot »), c’est un robot logiciel intelligent qui va interagir avec vous, en  l’occurrence pour satisfaire vos moindres demandes. Pourquoi une révolution ? D’abord, parce que Facebook va proposer aux marques de créer leurs propres bots au sein de Messenger, ce qui permettra une communication directe avec les utilisateurs. Ensuite, pour la force de frappe : Messenger compte déjà 800 millions d’utilisateurs, et WhatsApp, l’autre application de messagerie de Facebook, pourrait aussi être concernée.

Pas convaincu ? Imaginez plutôt. Grâce à ces « Bots », rendus de plus en plus pertinents grâce aux progrès accomplis dans le domaine de l’intelligence artificielle, plus besoin d’applications tierces pour commander une pizza, réserver un taxi ou acheter un billet d’avion. Les « Bots » des entreprises concernées vous répondent directement. Pour certains, cette nouvelle étape pourrait annoncer la mort de tout un écosystème d’applications. Plus largement encore, les messageries seront pensées comme les prochains navigateurs web.

Une révolution sans doute, mais pas vraiment une innovation. En Chine, WeChat, qui revendique 687 millions d’inscrits, prospère déjà sur ces services avancés aux utilisateurs. Connectée à un compte, WeChat, surnommée « le couteau suisse de l’ère du smartphone » par le Financial Times, devient un portemonnaie électronique, un portail de vente en ligne, ou encore une banque qui permet de transférer de l’argent et de payer sa facture d’électricité.

Vous l’aurez compris, la « Bot » révolution en Europe et aux États-Unis sera conditionnée à la confiance que les utilisateurs voudront bien accorder à Facebook. Car pour profiter de toutes les possibilités offertes par ce Messenger nouvelle version, il faudra bien-sûr accepter d’en dire toujours davantage sur vous et de renseigner vos coordonnées bancaires et postales.

ON EN PARLE AUSSI

Le Pape cartonne sur Instagram

La communication numérique du Pape François ajoute une nouvelle corde à son arc, avec une arrivée sur Instagram très commentée cette semaine. Le Pape, c’est déjà un gros succès sur Twitter, avec près de 30 millions d’abonnés cumulés. L’accueil dont il bénéficie depuis dimanche sur Instagram augure de la même popularité, puisque Sa Sainteté a attiré plus d’un million d’abonnés en à peine 12 heures. Il coiffe ainsi au poteau David Beckham, qui avait mis toute une journée à atteindre le million. L’arrivée du Pape sur le réseau d’images était fortement pressentie, François ayant rencontré le PDF d’Instagram, Kevin Systrom, il y a quelques semaines pour discuter du « pouvoir des images pour rassembler les peuples de différentes cultures et langues ». Sur Twitter, le compte @Pontifex distillait déjà la bonne parole à longueur de tweets. Sur Instagram, @franciscus va soigner son image, au travers de clichés mais aussi de vidéos. Depuis dimanche, huit photos ont déjà été mises en ligne, ainsi qu’une vidéo du Pape un peu floue. Malgré cette erreur de débutant, chaque publication a été likée environ 200 000 fois et le compte revendique déjà 2 million d’abonnés. À 79 ans, le Pape – et son équipe de communication – ne compte pas rater le virage numérique.

La publicité vidéo prendra-t-elle sur Pinterest ?

Selon Digiday, Pinterest teste actuellement un nouveau format publicitaire destinée aux marques. Les « Promoted Video Pins » sont en cours de déploiement auprès d’un petit groupe d’utilisateurs, selon la formule consacrée. La publicité n’était pas absente du réseau, qui propose déjà aux annonceurs des « Promoted Pins » et des « Cinematic Pins ». Mais avec des vidéos comparables à celles qu’on peut déjà trouver sur Facebook, Pinterest passe clairement la seconde. Hasard du calendrier ou pas, l’entreprise a fait officiellement savoir cette semaine que le déploiement des « Cinematic Pins », sorte de GIFs améliorés qui se déclenchent quand l’utilisateur fait défiler son flux, avait stimulé les ventes d’un nouveau produit lancé par L’Oréal. Plus vivants donc, et plus efficaces, le succès des « Cinematic Pins » ouvre donc la voie à toujours plus de vidéos. L’intégration d’un tel format n’en reste pas moins un défi pour Pinterest, dont les utilisateurs sont plus habitués à publier des recettes qu’à visionner des vidéos. Avec toujours la même contrainte : ne pas perturber l’environnement des aficionados.

Periscope, prends garde à toi

Le marché de la diffusion de vidéos en direct pourrait bientôt compter un nouvel acteur, et pas des moindres. Après Twitter/Periscope et Facebook Live, Google serait en train de développer sa propre technologie de live streaming, bientôt hébergée sur YouTube. Baptisée YouTube Connect, selon VentureBeat, la fonctionnalité serait en phase de test chez le géant des vidéos. Il faut dire que YouTube, pionnier de la vidéo et longtemps leader sur ce terrain, restait un peu à la traîne sur un segment devenu hautement concurrentiel et convoité par toute l’économie 2.0. Certes, le live streaming y est déjà possible mais la fonctionnalité « Creator Studio » est complexe à utiliser, peu connue et restreinte à certains utilisateurs. On imagine déjà parfaitement l’intérêt d’un tel service pour les YouTubeurs stars, qui pourraient interagir en direct avec leurs abonnés lors de sessions événementielles. La date de déploiement sur la plateforme n’est pas encore connue, mais il se pourrait que l’annonce soit faite avant la prochaine conférence Google I/O, qui doit se tenir à la fin du mois de mai à San Francisco. 

Le Social Week Report prend deux semaines de congés et vous donne RDV le 15 avril prochain.  

Si vous avez apprécié ce post réalisé par l’équipe Synthèse de Kantar Media, nous vous invitons à découvrir notre service Revues et Synthèses médias, ainsi que notre vidéo des prédictions sur les 10 tendances à suivre cette année dans la sphère social media !




Search article