Formule 1 – Grand Prix de France versus Grand Prix d’Allemagne

 

Le Grand Prix d'Allemagne est à l’origine d’une course aussi remarquable qu’inoubliable. Ayant commencé la course en 14ème position, Lewis Hamilton l’a finalement remportée avec une performance sans faille qui l’a propulsé 17 points devant Sebastian Vettel. C'est la façon dont Hamilton a gagné qui lui a valu toute l'attention des fans et des journalistes : annulant à la dernière seconde un arrêt au stand, il a rejoint la piste en coupant par l'herbe pendant que la voiture de sécurité était déployée auprès de Vettel qui était sorti de piste. Cette prise de risque a causé sa mise en examen par les commissaires de course, qui après 90 minutes de délibération ont décidé de ne pas lui accorder de pénalité.

Pour faire le point, Kantar Media se penche sur l'engagement généré cette saison sur les médias sociaux. A des fins d’analyse et comme il n'y a pas eu de Grand Prix en Allemagne la saison dernière, nous comparons l'engagement de cette course à la seule autre course sans occurrence en 2017, le Grand Prix de France.

Si l'on considère le nombre total de tweets pour les deux courses, le Grand Prix d'Allemagne a généré beaucoup plus de tweets que le Grand Prix de France. Ce dernier est tombé le même jour que les matches de poules de la Coupe du Monde, et notamment le même jour que la victoire 6 à 1 de l'Angleterre sur le Panama, facteur qui a pu jouer sur l'engagement concernant la course de Formule 1.

Les 5 premiers pays ont généré des résultats presque identiques, la seule différence étant l'Italie prenant la place de la France pour le Grand Prix d'Allemagne. Étant donné que l'Angleterre a joué le même jour, il n'est pas surprenant de constater un nombre de tweets anglais réduit de moitié pour le Grand Prix de France comparé à celui en Allemagne. Le suspens palpitant du Grand Prix d'Allemagne est également susceptible d’avoir suscité un plus grand nombre de tweets.

En raison de l’écart entre les totaux des deux courses, on pouvait s’attendre à ce que les hashtags du Grand Prix d'Allemagne apparaissent en majorité. #seb5 a régulièrement été utilisé au cours des deux courses, son accident ayant contribué à une recrudescence de tweets, mais l'absence de l'Allemand sur les réseaux sociaux a également pu jouer, l’amenant à être mentionné par hashtags plutôt que par nom d’utilisateur. #F1jp est un étrange ajout à l’activité Twitter du Grand Prix de France, puis que c’est un hashtag utilisé par les fans de Formule 1 japonais, et que le Japon ne figure pas dans le top 5 par pays.

Les comptes Tweeter mentionnés ne diffèrent pas énormément entre les deux courses. En revanche les mentions de Lewis Hamilton ont presque triplé pour le Grand Prix Allemand bien qu’il ait été victorieux dans les deux courses. Le compte officiel de l'équipe Mercedes a également davantage été mentionné, dépassant Ferrari au classement du Grand Prix de France.

Si le Grand Prix de France a légèrement souffert en raison du calendrier de la Coupe du Monde, il n’en a pas moins offert une course passionnante, Vettel causant une collision et recevant une pénalité. Mais en fin de compte, le Grand Prix d'Allemagne avait tout pour convaincre : une conduite extraordinaire, de mauvaises conditions météorologiques, un accident sans gravité et une polémique. Cette course bien rythmée a fourni à Twitter de multiples sujets de discussion et mérite donc le haut niveau d'engagement qu’elle a engendré. Restez connectés pour voir si le Grand Prix de Hongrie sera à sa hauteur !



Search article