Media Week Report - 18 mai

Cette semaine, le Media Week Report vous présente les dernières initiatives d'Instagram – de nouveaux outils de messagerie et l’idée de Music Stickers – pour séduire professionnels et particuliers. Faute d’avoir réussi à convaincre, Snapchat revient, pour sa part, à son ancien design – un camouflet pour le PDG Evan Spiegel – tandis que Facebook lance une nouvelle fonctionnalité consacrée à la recherche d’emploi.

media week report

Instagram lance une nouvelle messagerie professionnelle, et souhaiterait intégrer de la musique à ses Stories

Instagram lance un service de messagerie dédié aux professionnels grâce à nouvel outil qui permettra aux community managers et aux gestionnaires de comptes de taguer les messages reçus entre lus, non lus, et conversations favorites ou importantes. Cet outil permettra aussi de mettre en avant les messages des nouveaux utilisateurs ou clients, afin de s’adresser spécifiquement à eux. Des templates de messages pré-écrits seront également configurables.

Le but est, selon le Blog du Modérateur, de faire d’Instagram – un outil central pour de nombreuses entreprises – une interface business aussi efficace qu’un site web en améliorant des fonctionnalités jusqu’ici trop rudimentaires pour pouvoir être pleinement exploitées dans un cadre business. Selon Influenth, 150 millions de personnes ont une conversation avec les entreprises via Instagram Direct chaque mois et un tiers de ces messages commencent par une Story Instagram.

De nouveaux boutons d’appel à l’action seront également ajoutés aux profils professionnels permettant d’acheter des billets et de réserver directement à partir du profil d’une entreprise.

Instagram chercherait également à séduire les utilisateurs lambda grâce à une fonctionnalité baptisée Music Stickers qui permettrait, selon TechCrunch, d’insérer de la musique aux Stories, et ce grâce aux accords récemment signés entre Facebook, la maison mère d’Instagram, et les principales maisons de disques (Sony, Universal, Warner et European Labels).

Pour le Siècle Digital, avec cette nouveauté, Instagram rivalise avec l’application Musical.ly, très populaire chez les jeunes, qui permet de détourner des clips musicaux ou de réaliser des vidéos de « lip sync«. L’intégration de musique pourrait permettre à Instagram de prendre le pas sur la concurrence et d’accroître sa popularité.


Snapchat revient à son ancien design

Jeudi 10 mai, Snapchat a commencé à déployer une « nouvelle » version de son application mobile, revenant ainsi – après avoir initialement défendu les changements en février – sur les principales innovations introduites en janvier – des changements qui étaient loin de faire l’unanimité.

La mise à jour de l’application rétablit donc l’affichage par ordre antéchronologique des photos et vidéos postées par les amis, et les Stories apparaissent de nouveau sur le même écran, qu’elles soient publiées par des amis, des célébrités ou des médias – lors de la refonte, Snapchat avait décidé des séparer les publications des proches de celles des médias et des influenceurs.

Pour Le Monde, cette volte-face constitue un cuisant aveu d’échec pour le PDG de Snapchat, Evan Spiegel – qui avait expliqué en février que, malgré la vague de retours négatifs, il n’avait nullement l’intention de revenir à l’ancienne version de Snapchat.

Ce rejet s’est en effet fait sentir dans les résultats financiers du premier trimestre, publiés le 1er mai. Sur cette période, Snap, la maison mère de Snapchat, a vu son chiffre d’affaires reculer de 19% par rapport au quatrième trimestre 2017. Par ailleurs, le nombre d’adeptes n’a progressé que de 2%. « Le nouveau design nous a handicapés », a reconnu M. Spiegel.

Snapchat a par ailleurs profité du retour à son ancien design pour tester, et introduire, des publicités impossibles à zapper, un projet annoncé début mai.


Facebook, la nouvelle frontière de la recherche d’emploi ?

Avec sa nouvelle fonctionnalité consacrée aux offres d’emploi, Facebook s’aventure sur les terres de LinkedIn, le BoinCoin et Monster, et se propose de faire le lien entre les demandeurs d’emploi et les entreprises locales, notamment les TPE et les PME.

Le 16 mai, le géant de Mountain View a en effet lancé l’onglet « Offres d’emploi » en France. Presse-citron explique que les candidats peuvent postuler directement dans cet onglet ou depuis la page Facebook de l’entreprise, grâce à l’ouverture d’une conversation sur Messenger. Les utilisateurs pourront également effectuer une recherche par secteur, type ou lieu d’emploi, ou encore générer des alertes et enregistrer des offres.

Zdnet.fr souligne que cette initiative permettra à Facebook d’augmenter ses revenus, les recruteurs étant prêts à payer pour des profils plus ciblés. D’ailleurs, avec ses 1,7 milliards de membres, Facebook pourra viser plus large que LinkedIn.

Le Parisien rappelle que Facebook Jobs a été déjà déployé aux Etats-Unis et au Canada en février 2017 et vient d’être lancé dans quarante-un autres pays.

 

 



Search article


Découvrez...


Revue médias et synthèse : votre actualité média facile à consulter
En savoir plus